Les trois enveloppes

C’est un directeur qui vient juste d’être nommé directeur général d’une entreprise ; à l’occasion de sa nomination, a lieu une réunion au cours de laquelle l’ancien directeur lui remet trois enveloppes et le supplie de ne les ouvrir qu’une fois par an, précisément le 31 décembre de chaque année. Le directeur en question prend ses nouvelles fonctions et accepte la proposition.

Quand arrive la fin de la première année, il constate que l’entreprise n’a pas réalisé de bons résultats et se souvient qu’il y a trois enveloppes. Il ouvre la première, sur laquelle il peut lire :
– Ce n’est pas grave, c’est ta première année, tu viens juste de t’habituer, ce n’est pas grave.

La deuxième année s’écoule et l’entreprise réalise encore moins que l’année précédente. Il ouvre alors la deuxième enveloppe, sur laquelle il peut lire :
– Ce n’est pas grave, tu viens juste de connaître les perspectives d’avenir de l’entreprise.

La troisième année s’achève au moment où l’entreprise connaît de très sérieux problèmes (perte cumulée, endettement en hausse, etc.). Notre homme se souvient alors qu’il lui reste une troisième enveloppe. Il l’ouvre et lit :
– Prépare trois enveloppes…