Chanson paillarde

Vous souhaitez mettre de l’ambiance dans un mariage ou une bringue de potes? Rien de tel qu’une petite chansonnette bien graveleuse! Voici toutes les chansons paillardes à connaître absolument!

Commençons par le meilleur de la chanson de beuverie  que tout bon fêtard se doit de connaitre…

Chanson paillarde

51 je t’aime
J’en boirais des tonneaux (des tonneaux)
A me rouler par terre
Sur des noix de coco

Si toi tu m’abandonnes
Moi je m’empoisonne
Avec cette bombonne
De ce liquide jaune

51 je t’aime
J’en boirais des tonneaux (des tonneaux)
A me rouler par terre
Sur des noix de coco

Basile est au Brésil
Il danse la samba (la samba)

Il va de ville en ville
Montrer ses petits pas

51 je t’aime
J’en boirais des tonneaux (des tonneaux)
A me rouler par terre
Sur des noix de coco

Basile est au comptoir
Il sert l’apéro (l’apéro)
Il va de verre en verre
Les remplir de Pernod

51 je t’aime
J’en boirais des tonneaux (des tonneaux)
A me rouler par terre
Sur des noix de coco

Ami(e) « Un(e) Tel(le)! » (bis)
Lève ton verre
Et surtout ne le renverse pas

Et porte le
Au frontibus
Au nasibus
Au mentibus
Au ventribus
Au sexibus
Et glou, et glou, et glou…

Il (elle) est des nôtres
Il (elle) a bu son verre comme les autres
C’est un (une) ivrogne,
Ça se voit rien qu’à sa trogne!

Les Ricounes - Un petite Ricard dans un verre à ballon

C’est à boire qu’il nous faut

(Refrain)
C’est à boire, à boire,
C’est à boire qu’il nous faut

C’étaient cinq à six bons bougres
Qui venaient de Longjumeaux
Ils entraient dans une auberge
Pour y boire du vin nouveaux, Oh !

(Refrain)

Chacun fouilla dans sa poche
Quand fallu payer l’écho
Le plus riche retourne la sienne
Et n’y trouve qu’un écusson Oh !

(Refrain)

Non de non dit la patronne
Qu’on leur prenne leur chapeaux

Sacrebleu dit la servante
Leurs falsars, leurs godillots Oh!

(Refrain)

Et quand ils furent en chemise
Ils montèrent sur les tonneaux
Non de non dit la patronne
Qu’ils sont noirs, mais qu’ils sont beaux Oh!

(Refrain)

Non de non dit la patronne
Qu’ils sont noirs, mais qu’ils sont beaux
Mais ici les beaux gars boivent
Mais ne payent pas leurs échos Oh!

J’ai deux amours

J’ai deux amours
La Kanterbraü, la Kronenbourg
La Kanterbraü pour faire dodo
La Kronenbourg pour faire l’amour.

J’ai deux ennemis
L’eau de Badoit, l’eau de Vichy
L’eau de Badoit pour faire caca
L’eau de Vichy pour faire pipi.

J’ai deux passions
La branlette et la fellation
La branlette parce que c’est chouette
La fellation parce que c’est bon.

J’ai deux amis
La téquila et le whisky,
La téquila quand t’es pas là
Et le whisky quand t’es parti.

J’ai deux passions
La cigarette et le chichon
La cigarette pour faire la fête
Et le chichon pour faire le con.

J’ai deux copains
Le ricard et le bon vin
Le ricard pour les coups de bar
Et le bon vin pour m’faire du bien.

Y’a deux erreurs
Y’a la Tourtel et la Buckler
Y’a la Tourtel pour les pucelles
Et la Buckler pour les branleurs.

Mais la chanson paillarde, très ancienne, sait se montrer beaucoup plus coquine, et même fortement graveleuse, utilisant tous les bons mots de la langue française… Voici quelques exemples:

 

Bali Balo

Bali Balo dans son berceau
Bandait déjà comme un taureau
Fils de putain lui dit sa mère
Tu bandes déjà plus que ton père
Ah-ah-ah oui vraiment Bali Balo
Est un salaud (bis)

Bali Balo dans le désert
Se trimbalait les couilles à l’air
Arriva un nuage de grenouilles
Qui lui bouffa la peau des couilles
Ah-ah-ah oui vraiment Bali Balo
Est un salaud (bis)

Bali Balo sur sa moto
Faisait du cent en-dessous de zéro
Et c’est dans c’putain virage
Qu’y s’les ai prises dans l’embrayage
Ah-ah-ah oui vraiment Bali Balo
Est un salaud (bis)

Bali Balo chez les bonnes soeurs
Se tapa la mère supérieure
La vieille lui dit jamais le seigneur
Ne m’a donné autant d’bonheur
Ah-ah-ah oui vraiment Bali Balo
Est un salaud (bis)

Bali Balo dans son avion
Avec sa femme et son cochon
Dès que sa femme eut tourné la tête
Il encula la pauvre bête
Ah-ah-ah oui vraiment Bali Balo
Est un salaud (bis)

Bali Balo au cinéma
Péta si fort qu’il s’envola
Il atterrit dans les coulisses
Et encula l’pompier de service
Ah-ah-ah oui vraiment Bali Balo
Est un salaud (bis)

Bali Balo dans son cercueil
Bandait encore comme un chevreuil
Avec sa bite en arc de cercle
Il parvint à soulever l’couvercle
Ah-ah-ah oui vraiment Bali Balo
Est un salaud (bis)
Ah-ah-ah oui vraiment Bali Balo
Est un salaud

Charlotte

Dans son boudoir la petite Charlotte,
Chaude du con, faute d’avoir un vit,
Se masturbait avec une carotte
Et jouissait étendue sur son lit.

Refrain :
Branle, branle, branle Charlotte,
Branle, branle, ça fait du bien.
Branle, branle, branle ma chère,
Branle, branle jusqu’à demain.

« Ah ! disait-elle, dans le siècle où nous sommes,
Il faut savoir se passer des garçons.
Moi, pour ma part, je me fous bien des hommes.
Avec ardeur, je me branle le con. »

Alors sa main n’était plus paresseuse,
Allait, venait, comme un petit ressort
Et faisait jouir la petite vicieuse.
Aussi, ce jeu lui plaisait-il bien fort.

Mais ô malheur, ô fatale disgrâce,
La jouissance lui fit faire un sursaut.
Du contrecoup, la carotte se casse
Et dans le con, il en reste un morceau.

Un médecin, praticien fort habile,
Fut appelé, qui lui fit bien du mal.
Mais par malheur, la carotte indocile
Ne put jamais sortir du conduit vaginal.

Mesdemoiselles, que le sort de Charlotte
Puisse longtemps vous servir de leçon !
Ah ! croyez-moi, laissez-là la carotte.
Préférez-lui le vit d’un beau garçon.

Vous trouverez ci-dessous plus de paroles de chansons paillardes et grivoises: