Blague ingenieur

humour ingénieur - blague de eekQui n’a jamais entendu une blague sur les ingénieurs?

Il faut dire que ces êtres plus doués pour programmer une calculette scientifique que pour les relations humaines prêtent à rire! (on distingue un ingénieur du commun des mortels car ce sont des fanatiques de Star Wars, de jeux de rôles, ils souffrent d’addiction au PC et ne se déplacent qu’entre mecs). Attention néanmoins à ne pas les confondre avec les geeks qui ont les mêmes passions! Vous trouverez par ailleurs sur le blog 1mec1fille.over-blog.org un excellent descriptif bourré d’humour les concernant!


Nous vous regroupons ci-dessous les meilleures blagues d’ingénieur.

Deux élèves ingénieurs marchent le long de leur campus lorsque l’un des deux dit à l’autre, admiratif :
– Où as-tu trouvé ce magnifique vélo ?
Le second lui répond :
– Ben en fait, je me promenais au bord du canal, je croise une super nana en vélo qui s’arrête devant moi, pose son vélo par terre, se déshabille entièrement et me dit :
– Prends ce que tu veux… J’ai donc choisi son vélo.
L’autre réfléchit un instant et dit :
– Tu as bien fait de prendre le vélo, les vêtements n’auraient sans doute pas été à ta taille.


Un curé, un médecin et un ingénieur jouent au golf. Ils attendent après un groupe de golfeurs particulièrement lents. Au bout d’un moment, l’ingénieur explose et dit :
– Mais qu’est ce qu’ils fichent ? Ca fait bien un quart d’heure qu’on attend là !
Le docteur intervient, exaspéré lui aussi :
– Je ne sais pas, mais je n’ai jamais vu des gens s’y prendre aussi mal !
Le prêtre dit alors :
– Attendez, voilà quelqu’un du golf, on n’a qu’à le lui demander.
– Dites-moi, il y a un problème avec le groupe devant nous. Ils sont plutôt lents, non ?
L’employé répond :
– Ah oui, c’est un groupe de pompiers aveugles. Ils ont perdu la vue en tentant de sauver le golf des flammes l’année dernière. Alors depuis, on les laisse jouer gratuitement.
Le groupe reste silencieux un moment, et le pasteur dit :
– C’est si triste, je vais faire une prière pour eux ce soir.
Le médecin ajoute :
– Bonne idée. Et moi, je vais contacter un copain chercheur en ophtalmologie pour voir ce qu’il peut faire.
A ce moment l’ingénieur intervient :
– Mais putain ! pourquoi ils ne jouent pas la nuit ?


Un ingénieur se promène au bord d’un étang lorsqu’une grenouille l’appelle.
– Ehh… pssst… si tu m’embrasses, je me transformerai en une magnifique princesse.
L’ingénieur ramasse la grenouille et la met dans sa poche. La grenouille reprend :
Si tu m ‘embrasses, je me transformerai en une magnifique princesse et je resterai à tes côtés pendant une semaine…
L’ingénieur ne bronche pas. La grenouille insiste :
– Si tu m’embrasses, je me transformerai en une magnifique princesse, je resterai à tes côtés pendant une semaine et je ferai TOUT ce que tu veux…
L’ingénieur ne bronche toujours pas.
La grenouille lui demande alors :
– Je te dis que je suis une magnifique princesse, que je resterai à tes côtés pendant une semaine et que je ferai tout ce que tu veux et tu ne réagis pas ! Il est où le problème ?
L’ingénieur répond :
– Il n’y en a pas. Je suis ingénieur donc je n’ai pas le temps d’avoir une petite amie. Par contre, une grenouille qui parle, ça, c’est cool !!!


Un journaliste interviewe un paysan corse :
– Dites-moi, comment faites-vous pour tracer les routes ici ?
– Beh, on lâche un âne et on regarde par où il passe dans la montagne….et c’est là qu’on fait passer la route.
– Et si vous n’avez pas d’âne ?
– Ah… beh là, bien sûr, on prend un ingénieur.


Un architecte, un artiste et un ingénieur discutent de s’il vaut passer du temps avec sa femme ou sa maitresse. L’architecte dit :
– Moi j’aime bien passer du temps avec ma femme, à construire de solides fondations pour une relation durable.
L’artiste répond :
– Moi je prefere passer du temps avec ma maitresse, à cause de la passion et le mystère que j’y trouve.
L’ingénieur rétorque :
– Moi j’aime les deux.
– Les deux ?!?, répondent les deux autres.
– Bien sur. Quand vous avez une femme et une maitresse, chacune d’elle suppose que vous passez votre temps avec l’autre, et vous avez alors le temps de passer au labo et de travailler un peu.


Ingénieur conseil

Je suis allé au restaurant avec quelques amis il y a quelques jours, et j’ai remarqué une petite cuillère dépassant de la poche de notre serveur lorsqu’il nous a tendu les menus. Cela m’a paru un petit peu bizarre, mais je n’y ai plus prêté attention, jusqu’à ce que le sommelier arrive, et lui aussi avait une petite cuillère qui dépassait de la poche de sa chemise. J’ai regarde autour de moi, et tous les employés étaient équipés de la sorte.

Quand le serveur est revenu pour prendre la commande, je lui ai demandé :  » A quoi sert la petite cuillère? « 

 » Et bien, notre patron a récemment fait appel aux experts en productivité d’Arthur Andersen afin de passer en revue toutes nos procédures de travail et après des mois d’analyses statistiques, ils en ont conclu que nos clients font tomber par terre leur petite cuillère 73 % plus souvent que les autres couverts, selon une fréquence de 3 cuillères par heure et par poste de travail. En préparant tous nos employés à cette éventualité à l’avance, nous pouvons diminuer le nombre de trajets vers la cuisine et gagner du temps… presque une heure et demi de travail par personne et par service. « 

Au moment où il finissait, un chhhling parvint de la table située derrière nous, et il remplaça prestement la petite cuillère tombée a terre.

 » Je prendrai une nouvelle petite cuillère à la cuisine la prochaine fois que j’irai y chercher un plat, plutôt que de faire un voyage spécial. « 

Je fus très impressionné, et lui très fier de son explication. Après quoi, il continua son service. Pendant que mes amis commandaient, je ne pus m’empêcher de remarquer une petite corde noire qui dépassait de toutes les braguettes du personnel. Ma curiosité l’emporta et je ne pus m’empêcher de poser la question :  » Excusez-moi, mais pouvez vous m’expliquer la raison de cette cordelette qui pend ? « 

 » Oh oui, reprit-il plus bas, peu de gens ont votre sens de l’observation. Le même consultant s’est rendu compte qu’on pouvait gagner du temps dans les toilettes pour hommes aussi « .

Ah oui, comment cela ?

 » Vous voyez, en attachant une cordelette au bout de votre, euh, sexe, on peut le sortir dans l’urinoir sans se servir des mains, et par-là, éliminer le besoin d’aller se laver les mains, ce qui diminue le temps passé aux toilettes de 93 %  » .

 » Eh oui, cela a du sens « 

Mais après avoir mieux réfléchi, je ne pus m’empêcher de lui demander :  » Comment faites-vous pour le rentrer dans votre pantalon ?  » Il me murmura alors  » Je ne sais pas comment font les autres, mais moi, je me sers de ma petite cuillère. « 


Après ces quelques blagues, voici quelques définitions humoristiques sur les ingénieurs issues de textes d’origine américaine.


Le rôle de l’ingénieur dans l’entreprise

L’ingénieur, dans l’entreprise n’a pratiquement rien à faire, si ce n’est :

  • de décider ce qu’il faut faire
  • de désigner quelqu’un pour le faire,
  • d’écouter les raisons pour lesquelles la chose ne doit pas être faite,
  • ou doit être faite plus tard,
  • ou autrement,
  • ou par quelqu’un d’autre,
  • de maintenir sa décision,
  • de suivre la question pour s’assurer que la chose a été faite,
  • de découvrir qu’elle ne l’a pas été,
  • d’écouter les excuses de celui qui aurait dû la faire,
  • de suivre de nouveau l’affaire pour s’assurer que cette fois la chose a bien été faite,
  • de s’apercevoir qu’elle a été faite de travers,
  • de déterminer exactement comment elle aurait dû être faite,
  • de conclure que maintenant qu’elle a été faite c’est toujours mieux que rien et qu’il vaut mieux laisser les choses en l’état ;
  • de se demander si on ne pourrait pas se débarasser de ce type qui fait toujours tout de travers ;
  • de se dire qu’il doit avoir une femme et de nombreux enfants,
  • qu’au fond son successeur serait probablement aussi mauvais que lui (et peut-être pire),
  • et qu’en tout cas il faudrait le payer plus cher ;
  • de s’asseoir tristement
  • et de se dire qu’on aurait pu faire la chose soi-même en vingt minutes, alors qu’on a perdu deux jours à comprendre pourquoi il a fallu trois semaines à quelqu’un d’autre pour la faire de travers.


Test d’identification d’un ingénieur

Vous entrez dans une salle et remarquez qu’un tableau est accroché de travers. Vous …

  • A : le remettez bien droit ;
  • B : l’ignorez.
  • C : achetez un système de CAD et passez six mois à mettre au point un cadre de tableau à énergie solaire et auto-ajustable, en affirmant régulièrement tout haut que l’inventeur du clou était un imbécile complet.

La bonne réponse pour un ingénieur est C, mais une partie des points peut être accordée à quiconque a écrit « Ca dépend » dans la marge du test ou simplement rejette la faute sur le marketing.


Capacités sociales des ingénieurs

Les ingénieurs ont des objectifs différents quand on en arrive aux interactions sciales. Les gens « normaux » attendent plusieurs choses peu réalistes des rapports sociaux :

  • Une conversation stimulante et intellectuellement enrichissante ;
  • Des contacts sociaux importants ;
  • Une sensation de lien avec les autres humains ;

Contrairement aux gens « normaux », les ingénieurs ont des objetcifs rationnels quand ils se lancent dans des rapports sociaux :

  • En terminer le plus vite possible ;
  • Eviter d’être invité à quelque chose de déplaisant ;
  • Démontrer une supériorité mentale et une maîtrise de tous les sujets.


L’ingénieur et la fascination des gadgets

Pour un ingénieur, toute chose de l’univers peut être placée dans une ou l’autre de ces catégories :
(1) les choses qu’il faut réparer ;
(2) les choses qu’il faudra réparer après quelques minutes à jouer avec elles.
Les ingénieurs adorent résoudre des problèmes. S’il n’y a pas de problème à portée de main, ils créeront leurs propres problèmes.
Les gens normaux ne comprennent pas ce concept ; ils croient que si ce n’est pas cassé, il ne faut pas y toucher.
Les ingénieurs croient que si ce n’est pas cassé, c’est que ça n’a pas encore assez de fonctions. Aucun ingénieur ne regarde une télécommande de télévision sans se demander ce qu’il faudrait pour la transformer en arme d’autodéfense. Aucun ingénieur ne peut prendre une douche sans se demander si une sorte de gant de toilette en téflon ne pourrait rendre les douches inutiles. Pour un ingénieur, le monde est une boîte pleine de jouets sous-optimisés peu fonctionnels.


Mode & apparence

Les vêtements sont la dernière priorité d’un ingénieur, à supposer que le cahier des charges minimal en termes de température et de décence est satisfait. Si aucun appendice ne gèle, et si aucun organe génital ou glande mammaire ne ballote à l’air libre, alors les objectifs du vêtement sont remplis. Tout le reste est gaspillage.


Amour et Vie sociale

Les rendez-vous galants ne sont jamais faciles pour les ingénieurs. Une personne normale emploiera diverses méthodes indirectes et ambigües pour créer une fausse impression de séduction. Les ingénieurs sont incapables de placer les apparences au-dessus de la fonction.
Par chance, les ingénieurs ont un atout majeur. Ils sont universellement reconnus comme un matériel de mariage supérieur : intelligents, dépendants, salariés, honnêtes, et utilisables à la maison.
Bien qu’il soit vrai que la plupart des gens normaux préféreraient ne pas sortir avec un ingénieur, la plupart des gens normaux affichent un désir intense de convoler avec, ce qui produit des enfants style ingénieur, qui auront des boulots bien payés avant de perdre leur virginité.
Les ingénieurs mâles atteignent leur pic d’attraction sexuelle plus tard que les hommes normaux, devenant de véritables bombes sexuelles entre 35 et 50 ans. Par exemple : Bill Gates ; MacGyver.


Honnêteté

Les ingénieurs sont toujours honnêtes en termes de technologie et de relations humaines. C’est pourquoi c’est une bonne idée de garder les ingénieurs à l’écart des clients, des romantiques, et des autres personnes incapables de soutenir la vérité.
Les ingénieurs parfois déforment la vérité pour éviter du travail. Ils disent des choses qui sonnent comme des mensonges mais n’en sont techniquement pas parce que personne n’est susceptible de les croire. La liste complète des mensonges d’ingénieurs est :

    • « Je ne changerai rien sans te demander ton avis d’abord. »
    • « Je te rendrai ton précieux câble demain. »
    • « Il me faut plus de matériel pour finir mon boulot. »
    • « Je ne suis pas jaloux de ton nouvel ordinateur. »


Ingénieurs et nourriture

Les ingénieurs sont connus pour être frugaux. Ce n’est pas par manque d’argent ni radinerie ; c’est simplement que toute dépense est simplement un problème d’optimisation, c’est-à-dire ici : « Comment puis-je échapper à cette situation en conservant le maximum d’argent ? »


Concentration

S’il y a une caractéristique qui définit au mieux un ingénieur, c’est sa capacité à se concentrer sur un sujet à l’exclusion de tout le reste.
Cela mène parfois à de faux constats de décès d’ingénieurs. Certaines maisons de pompes funèbres dans des zones comme la Silicon Valley ou Sophia Antipolis procèdent à des vérifications avant l’enterrement. Toute personne avec un diplôme d’ingénieur en électronique ou en informatique, ou un doctorat de génie chimique, est gardé au frigo quelques temps, juste pour voir si elle en sort spontanément.


Risque

Les ingénieurs détestent prendre un risque. Ils essaient de l’éliminer chaque fois qu’ils peuvent. C’est compréhensible, étant donné que chaque petite erreur d’un ingénieur va être traitée par les médias comme une catastrophe majeure (par exemple : la navette Challenger, la myopie de Hubble, Appolo 13, le Titanic …)
Le rapport risque/récompense pour les ingénieurs ressemble à peu près à ça :
RISQUE : Humiliation publique et/ou mort de milliers d’innocents.
RECOMPENSE: Certificat de félicitations dans un joli cadre en plastique.
Gens pratiques, les ingénieurs évaluent ce rapport risque/récompense et décident que le risque est une mauvaise chose. La meilleure manière de l’éviter est d’affirmer que tout activité risquée est impossible pour des raisons trop compliquée à expliquer à des non-scientifiques.
Si cette approche ne suffit pas à arrêter un projet, alors l’ingénieur se repliera sur une seconde ligne de défense : « C’est techniquement possible mais trop cher », redoutablement efficace contre des managers obsédés par le cash-flow à court terme.


Ego

A propos de leur ego, deux choses seulement sont capitales pour les ingénieurs :

  • A quel point ils sont futés ;
  • Combien de gadgets cool ils possèdent.


Se débarrasser d’un ingénieur…

La manière la plus rapide pour forcer un ingénieur à résoudre un problème est de le déclarer insoluble.
Aucun ingénieur ne peut s’éloigner d’un problème insoluble avant qu’il soit résolu. Aucune maladie, aucune distraction n’est suffisante pour qu’il lâche le morceau. Ces types de challenge deviennent vite personnels : une bataille entre l’ingénieur et les lois de la nature.
Les ingénieurs oublieront nourriture et hygiène pour résoudre ce problème (parfois il n’y a d’ailleurs pas besoin de problème pour cela). Et quand ils réussissent à dompter le problème, ils ressentent un gonflement d’ego encore meilleur que le sexe (la sorte que les autres pratiquent).
Rien n’est plus menaçant pour un ingénieur que la perspective qu’un autre ait plus de compétences techniques que lui. Les gens normaux utilisent souvent cette caractéristique comme levier pour extraire encore plus de travail d’un ingénieur. Quand un ingénieur dit que quelque chose ne peut être fait (un code pour signifier que ce n’est pas marrant à faire), certains petits futés ont appris à regarder l’ingénieur avec un regard de compassion et de pitié, et à dire quelque chose comme : « Je vais demander à Dugenou de régler ça. Il sait se débrouiller avec les problèmes difficiles. »
A ce point, c’est une bonne idée pour un humain normal de ne pas se trouver entre l’ingénieur et le problème. L’ingénieur se jettera sur le problème comme un commercial sur client.


Les vrais ingénieurs

Les Vrais ingénieurs se considèrent comme bien habillés si leur chaussettes sont assorties.
Les Vrais ingénieurs offrent un kit de tournevis à leur femme pour leur anniversaire.
Les Vrais ingénieurs ont un vocabulaire non technique de 800 mots.
Les Vrais ingénieurs réparent leur propre appareil photos, téléphones, télévisions et boite de vitesses.
Les Vrais ingénieurs disent: ‘Il fait 25 degrés Celsius, 77 degrés Fahrenheit et 298 degrés Kelvin’ et tout ce que tu trouve à dire c’est ‘Chouette temps n’est-ce pas?’
Les Vrais ingénieurs portent un badge pour ne pas oublier qui ils sont.
Parfois ils attachent une note disant: ‘Ne me raccompagnez pas chez moi, j’ai ma propre voiture aujourd’hui’
Les Vrais ingénieurs travaillent dur pour obtenir une place de parking à leur nom et un bureau avec une fenêtre.
Les Vrais ingénieurs connaissent ‘l’ABC de l’infra-rouge’ de A à B.
Les Vrais ingénieurs savent comment enlever le capot de leur PC, et n’ont pas peur de le faire.
Les attachés-case des Vrais ingénieurs contiennent un tournevis cruciforme, une copie de ‘La Physique Quantique’, et un sandwich au thon entamé.
Les Vrais ingénieurs ne trouvent rien d’amusant à ce qui précède !

 

blagues ingénieur
blague ingénieur